• PAI

    PAI

    PAI

     

    Contents de nous retrouver nous décidons de partir pour PAI, au nord Ouest, site incontournable pour les roots, que nous sommes bien entendu !

     

    On nous avait prévenu : une route aux 1450 virages, gare aux personnes sujettes au mal des transports … C’était rien de le dire !

     

    Mais quel paysage ! cocotiers, bananiers, arbres du voyageur, tamarins, eucalyptus… couvrant les montagnes environnantes. Nous grimpons, nous descendons, nous sommes brinquebalés de droite, de gauche dans un foutu mini bus dans lequel nous sommes entassés avec nos bagages, mais nous tenons bon !

    PAI

    4 heures pour 130 kms entre CHIANG MAI et PAI, c’est  dire.

     

    Arrivée à PAI : Impression immédiate de se trouver dans les années 60, avec une population hippy à 100%.PAI Tout ici sent la bohème, peace and love, les fleurs dans les cheveux,PAI les bracelets multiples aux pieds, aux poignets. Les gens ont le sourire, ne s’en font pas un seul instant. On a la sensation que le temps s’est arrêté ici pour que chacun puisse s’adonner qu’aux plaisirs de la vie. Sauf que, bien entendu, tout cela est bien enveloppé dans un commerce omniprésent,PAI mais qui, je dois l’avouer, est beaucoup moins pesant qu’ailleurs en Thaïlande.

     

    On se trouve une petite guesthouse pas trop chère, on ne dormira pas de la  nuit, tellement le matelas était « thai », c'est-à-dire  extrêment dur, à même le sol. Bon d’accord, on avait flashé sur la déco zen de cette maison en teck …

     

    Le lendemain, en déambulant dans la ville, on découvrira que tout se passe de l’autre côté de la rivière ! des villages de huttes dans la nature, parsemée de fleurs et de cocotiers. Inutile de dire que l’on a vite décampé de notre maison destinée aux lombalgies aigues.

    PAI

    Nous resterons 4 nuits à Pai, en variant les plaisirs de la balade à vespa dans les montagnes,PAI les arrêts dans des spots baba-cool tenus par des rastas en mal de reggae dans la jungle, PAIles restos et bars sympas, et le bonheur du hamac sur la varangue…

     PAI

    Nous décidons, après cette halte très bucolique de ne pas poursuivre vers le nord, car nous manquons de temps pour bien le visiter.

     

    Nous reprendrons le train de nuit pour Bangkok (14 h) et terminerons notre séjour en Thaïlande par 4 jours sur l’Ile de KOH SAMET, d’où il sera aisé de repartir en fin de séjour, sans trop nous prendre la tête avec des temps de trajets démesurés.

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 07:30

    Bonjour Frédérique
    Un petit passage dans ton blog où je vois que tu te régales bien de tous ces endroits super en Thailande. La région du nord est très agréable et vous avez choisi la bonne méthode : le scooter pour faire vos balades... C'est l'idéal pour aller dans des coins hors touristes ...
    Tu as l'air de bien t'entendre avec ton fils .. Tu as de la chance ... profite bien de tous ces moments et donne moi de tes nouvelles quant à ton projet de passer par Bali.
    Bonne continuation et à bientôt

    Evelyne

    2
    les louloustes
    Lundi 28 Janvier 2013 à 08:55

    nous découvrons toujours tes belles photos et que tout ce passe bien. C'est Super !

    Gros bisous. Patricia

    3
    thill gé et corine
    Lundi 28 Janvier 2013 à 15:27

    Toujours des paysages magnifiques et on ne se lasse pas de tes récits. Kévin a l'air de s'éclater lui aussi. Que de beaux souvenirs dans vos têtes.Continue à en profiter et à nous en faire profiter aussi. Gros bisous à vous deux.


    Corinne

    4
    Sylvie (moutarderie)
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 17:36

    Coucou


    Je viens de découvrir ton blog, c 'est génial d'avoir eu le courage de partir sac à dos, tu nous donnes vraiment envie de partir et de découvrir. J'espère que ce long périple te donnera des kilos d'énergie pour ton retour "sur terre".Je te fais d'énormes  bisous et fais  bien attention à toi et à ton grand .Bises


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :