• HUE t'cetera

     

     

    HUE,

    inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO

     

     HUE t'cetera

    Attachée aux Empereurs NGUYEN depuis la fin du 17ème siècle. Ils y installent les sièges de leurs gouvernements tout le long de la rivière des Parfums. Les empereurs choisirent donc ces sites comme dernière demeure selon la tradition vietnamienne. Cité impériale, temples, bassins, pavillons, bâtiments dédiés au culte des ancêtres ou destinés à loger les concubines à la mort du roi, jardins, tout est construit selon les règles de la cosmologie chinoise…

     

    Je m’installe dans un hotel correct et confortable dans la rue des guesthouses, HUE t'ceteratout près de la rivière des Parfums, un nom évocateur s’il en est,  bien décidée à me reposer, et à découvrir tout doucettement cette ville, légèrement tranquille.

    Elle m’a été présentée par Marie (de SAIGON) comme une ville provinciale, non dénuée d’intérêt et connue surtout pour sa Cité Pourpre Interdite et ses magasins de soie.

    Allons voir ….

     

    La réceptionniste de l’Hôtel me vend en deux temps trois mouvements deux excursions avec chauffeur à moto (dix minutes de trajet maximum). Je me laisse faire en connaissance de cause, car je n’ai pas envie de courir les agences dans la ville : je m’économise. Cette jeune femme a tout compris du business touristique, comme d’ailleurs tous les Vietnamiens,  très "accrocheurs-vendeurs" de tous bords, modernité et  ouverture obligent…

     

     Nous sommes en basse saison, très peu de touristes au Vietnam. Seuls quelques Français sont venus se perdre dans ces contrées lointaines...

     

     

    Cité Pourpre Interdite

     HUE t'cetera

    On y arrive en 5 minutes, toute la rive droite, périmètre de 10 km est ce que l’on appelle la cité Impériale.

    Plus de 60.000 personnes y vivent actuellement.HUE t'cetera

     S’inspirant des  palais impériaux Chinois, elle comprenait à l’origine une cinquantaine de bâtiments, organisés par quartier selon  leurs fonctions : cérémonies, religion, résidence. Outre la famille et les princes, les 100 concubines y vivaient. Quelle santé !!!

     HUE t'cetera

    Aujourd’hui, il y règne un calme étonnant. Quel plaisir de visiter à son rythme ces vestiges d’un passé glorieux.HUE t'cetera

     

    En parcourant ces bâtiments,HUE t'cetera dont certains sont particulièrement bien restaurés,HUE t'ceteraHUE t'cetera mon esprit s’ évade et je ne peux m’empêcher d’y voir des scènes du film chinois « épouses et concubines » de Zhang Yimou, qui m’a tant marquée dans les années 90 :HUE t'cetera la demeure du maitre Chen en proie aux luttes de pouvoir entre les épouses, d’une perversité et d’un raffinement incroyable ; l’enjeu, la lanterne rouge, signe de la faveur du maître et donc du pouvoir sur la maison. Un vrai portrait au vitriolle, un huit-clos oppressant nous faisant nous identifer à ses protagonistes féminins ; Le tout sublimant les majestueux décors, notamment le pavillon décoré de masques, tapisseries, fourrures, les terrasses accidentées, les innombrables cours et les toits d’allure médiévale.HUE t'cetera

     

    Bon, je m’égare, mais ce film a été un vrai choc émotionnel pour moi et tout ici me le rappelle.

     

     le Théatre Royal

    Magnifiquement restauré avec l'aide de l'Unesco et une association franco Vietnamienne, ce théâtre est ouvert au public, et on peut assister à des représentations de danse et opéras royaux (avec thé impérial et gateaux). Je note les gateaux, car en Asie ... quelle misère à ce niveau là ! Point de sucreries dignes de ce nom. D'ailleurs ne figure aucun gateau sur la carte des restaurants, c'est dire ... vous comprenez ma frustation !

    HUE t'ceteraHUE t'cetera HUE t'cetera

      

      

      

      

      

      

    La Pagode de TIEN MU

    Ou la pagode de la Dame Céleste

    Joli parcours en mob avec mon chauffeur (ça fait chic comme ça, ça l’est beaucoup moins quand on voit l’état de la mob et surtout quand on me voit dessus avec mon joli casque d’envahisseuse du troisième type ) ; On longe une large avenue, où l’on peut admirer de belles maisons, style colonial,  défraichies et alanguies à souhait. Je demande un arrêt pour m’offrir mon repas : un ananas découpé, et là, le chauffeur me prend pour une folle ! manger seulement un ananas ? peut-être, surement,  pensait-il m’amener à un resto de son choix …

    Pagode la plus connue de HUE , fondée en 1601, qui se signale de la rivière par une haute tout octogonale de 7 étages, évoquant les sept réincarnations de Bouddha.

    HUE t'cetera

    Trois portes symbolisant les Bouddha du passé, du présent et du futur

     

     

     

    Et enfin un superbe jardin de Bonsaï, qui mérite vraiment le détour. HUE t'cetera

     

    L’ensemble est super harmonieux, plein de sérénité et de calme, le tout surplombant de manière majestueuse la rivière des Parfums.

      

      

      

      

    HUE t'cetera  La lumière est très particulière, et pourtant il fait très beau, mais le ciel est couvert d'un voile de mariée imperceptible qui couvre l’ensemble du paysage. J’adore !!!

    HUE t'cetera

     

     

    La vraie vie est ailleurs. Arthur Rimbaud aurait pû l’écrire pour cette vallée des Tombeaux, en amont de HUE ...

    En effet selon la philosophie bouddhiste , influencée par le confucianisme et le taoïsme, la vraie vie, c’est l’existence dans l’au-delà et non dans notre brève existence terrestre. Selon les croyances des Vietnamiens, dans ce monde invisible et éternel, les morts continuent leur chemin avec les mêmes besoins que les vivants : manger, dormir, travailler, s’amuser…

     

    C’est la grande raison d’être des mausolées impériaux. J’en visiterai deux, pour le plus grand plaisir des yeux et de l’âme. J’ai été subjuguée par les décors environnementaux choisis par ces monarques. Un calme, une beauté de la nature apprivoisée avec délicatesse et grandeur à la fois.

     

    HUE t'cetera

     

     TOMBEAU DE TU DUC

     

    Tu Duc eut un long règne, à une époque cruciale et charnière de la colonisation Française (19ème s).

     

    En trois ans de construction, 3000 ouvriers y travaillèrent dans des conditions de travail particulièrement dures. Tu Duc, frustré de ne pas avoir d’enfant , aurait eu plus de 100 concubines…

     

    HUE t'cetera

     

    Le pavillon de pêche et des banquets où Thu Duc aimait à lire et écrire de la poésie. Je n’ai pas voulu déranger ce touriste qui a voulu le remplacer.  Belle image ce jour là.

     

    HUE t'cetera

      

      

    le TOMBEAU de MINH MANGHUE t'cetera

    L' inscription en rouge, c'est "bonne Année" en Vietnamien , ne vous y trompez pas !

    Je sais que vous faites des progrès, mais là ce n'est pas TU DUC d'inscrit ...

      

    Il est le plus éloigné de la ville. Aussi décidè-je d'y aller en bateau HUE t'cetera(c'est moins fatigant et j'adore me promener sur l'eau). Je ne trouve aucun touriste pour se joindre à moi, et me voilà toute seule sur un bateau pouvant contenir une quinzaine de personnes. Là,  j'ai l'impression d'être une pachate, certes un peu en vrac au niveau de la démarche, mais une fois assise, ça ne se voit pas !

    Une heure et demi pour y arriver, et grand bonheur que de voir au ralenti ces rives pleines de douceur, HUE t'ceteracouverte de rizières, de bananiers, et de champs divers. Quelques habitations, un resort en construction à quelques kilomètres seront les seules présences humaines (en dehors ds agriculteurs et pêcheurs) que j'y rencontrai.HUE t'cetera

     

    Bon, ce souverain n'eut qu'une trentaine de femmes, 300 concubines et 142 enfants.

    Il mourut prématurément (ceci explique cela peut-être?) et il sera le seul à ne pas voir même le début des travaux.

    28 hectares, le tout parmi de douces collines boisées. un modèle d'hamonie avec la nature, avec de nombreuse pièces d'eau creusées par l'homme.HUE t'cetera

    C'est certainement le plus romantique des deux tombeaux que j'ai visités

     HUE t'cetera

     

    Je passerai 5 jours à HUE, d'une tranquilité totale, à me promener dans le passé lointain ou plus proche. En efffet, le long de la rivière des PARFUMS,HUE t'cetera je pourrai flâner entre les très grandes maisons coloniales, HUE t'ceteradédiées maintenant  aux musées HUE t'ceteraou galeries d'artistes connus comme LA BA DANG.

    Je terminerai cette visite par ces jolies maisons que je n'ai cessé d'admirer.

    Prochain rendez- vous pour mon vrai coup de coeur au Vietnam !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • Commentaires

    1
    francoise et michel
    Mercredi 13 Février 2013 à 17:50

    mais ou hue tu donc partie?


    tu n'arrêtes pas de parler des concubines. Ils étaient bons, les mecs


    les filles étaient tranquilles, elles baisaient pas tous les jours


    Il serait temps que tu te trouves un con cubain, pardon, un concubin


    J'ai vu la photo de la dame céleste, je trouve que la blonde, devant, c'est leste de nous faire croire qu'elle est du pays. Elle a été huée?????


    On pensera à toi Dimanche en fêtant l'anniversaire de Mamie


    Si tu tends bien l'oreille et si les vents portent, tu entendras le bruit des bouchons qui pètent


    ce sera aussi un peu en ton honneur


    on en gardera une pour ton retour


    dans un tel décor, on n'est pas pressé de vieillir


    bises ma poule


    chacha

    2
    Mardi 26 Février 2013 à 12:12

    Magnifiques  photos ... récit intéressant ...
    ça me donne bien envie d'y retourner au Vietnam ...
    Ne fait-il pas trop froid en février dans le nord ?

    3
    mariechtie
    Vendredi 15 Mars 2013 à 12:14

    tjrs avec plaisir d'avoir de tes nouvelles tu es ravissante vas tu nous ramener un gentil compagnon?

    nous attendons ton retour avec joie. Avec Geneviève ferons un tr chez toi le semaine prochaine àfin  de te faire une maison accueillante  gros bisous à toi   marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :